Production et certifications

Des infrastructures modernes : Morro Peixe

Satocao a inauguré en 2013 un centre industriel et technologique construit pour répondre pleinement aux demandes du 21e siècle. Situé à Morro Peixe, ce centre abrite les installations de transformation du cacao frais, des magasins de stockage, un laboratoire ainsi que les bureaux de direction.
Afin d’optimiser les arômes du cacao fin, on a choisi d’intégrer ici des infrastructures artisanales traditionnelles, telles que des caisses de fermentation et des tables de séchage solaire en bois. La mise en oeuvre de ces installations permet à Satocao de contrôler et maintenir une très haute qualité à grande échelle, ce qui est unique sur l’île.
En dehors de l’utilisation de son propre laboratoire, Satocao travaille en partenariat avec les équipes scientifiques du Centre de recherche technologique & agronomique de São Tomé e Príncipe (CIAT) et en liaison avec le Centre de recherche agronomique français pour le développement (CIRAD).

De la fermentation à l’exportation

Un strict contrôle de qualité

1- Amélioration continue de la fermentation.

2- Séchage solaire complété par un séchage mécanique.

3- Entrepôts secs et très aérés.

4- Les exportations de cacao de Satocao sont toutes analysées par le CIAT et par un cabinet de certification international (Bureau Veritas).

Certification biologique

Satocao est très heureux de pouvoir annoncer que plus de 650 de ses partenaires-agriculteurs, répartis dans 14 communautés, 18 moyennes entreprises et 100 ha de plantations sous concession Satocao, sont certifiés biologiques. La société continue à aider et soutenir les autres petits et moyens planteurs afin qu’ils puissent également obtenir cette certification biologique. São Tomé bénéficiant de conditions naturellement fertiles du sol, les agriculteurs n’utilisent que très rarement les engrais pour cultiver leur cacao. De plus, certaines des procédures standard, qui sont au cœur de la culture du cacao biologique, sont de plus en plus répandues sur l’île.

Vers une IGP «Cacao de São Tomé e Príncipe

Satocao participe avec beaucoup de ferveur aux activités de soutien du gouvernement de São Tomé e Príncipe pour protéger le cacao du terroir sous forme d’une Information Géographique Protégée (IGP) auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).
De fait, ce cacao est déjà reconnu par l’Organisation Internationale du cacao (ICCO) comme l’un des cacaos «fins» au monde.

Histoire

Une longue tradition
de cacao

Société Satocao

L’engagement comme culture d’entreprise

Nos Plantations

Satocao, un pôle
d’excellence

Projet villageois

Petits et moyens
planteurs

satocao logo